Construction d’un globe

Un globe est réalisé dans les règles de l’art. Il ne s’agit pas uniquement de la sphère : la structure axiale et la base en bois du globe constituent également des éléments essentiels.

 

La construction d’un globe

Un globe consiste en deux demi-sphères en papier mâché, qui sont collées ensemble. À l’intérieur du globe se trouve une structure axiale en bois qui est fixée avec des agrafes métalliques à la face intérieure de la coque.

La structure axiale

Les axes majeurs en bois, qui relient le pôle Sud au pôle Nord, sont munis de broches en métal. Ces dernières permettent une rotation dans le méridien métallique, de manière à ce que le globe puisse tourner sur lui-même. Les globes de 68 centimètres de diamètre possèdent également des axes transversaux pour consolider la structure. L’examen préliminaire des globes de la Bibliothèque patrimoniale Hendrik Conscience a révélé l’existence d’anciennes restaurations : les broches fixées dans l’axe en bois avaient été sciées.

La plupart des globes sont équilibrés par de petits sachets contenant des grenailles de plomb, incorporés dans la coque. Il est apparu lors de l’examen que ces sachets faisaient défaut dans les globes de la Bibliothèque patrimoniale.

Le pied d’un globe

Étant de forme ronde, un globe doit être posé sur un pied. Le méridien en métal autour de la sphère repose sur un support torsadé au centre du socle du pied. Sous le socle, il y a une croix qui relie les quatre pieds. La croix sous le socle repose de manière pivotante sur un support triangulaire à pieds ovoïdes. Cette base supporte tout le poids du globe et du pied. Le socle comprend également une boussole.

La surface en papier

Une couche de colle de craie est appliquée sur le papier mâché pour lisser la surface. Par-dessus cette couche sont appliquées des bandes de papier sur lesquelles est imprimée la représentation cartographique du globe. Le papier est coloré à la main et reçoit éventuellement une finition en feuille d’or. Une couche de vernis protège le dessin et constitue en même temps la couche extérieure.